Okinawa !

Okinawa, the island of the centenariesIn the south of the Japanese archipelago, the Ryu-Kyu islands.

Among them, Okinawa. Far from the usual vision of the crowded super-urban Japan, we are here in a quiet Japan, close to the sea, almost Polynesian.

Known for one of the most terrible battle during the Pacific war, this island is also famous because of this record : the bigest number of centenaries in the world.

So, what is exactly the cause of these incredible statistics ? Is it the way they eat, the way they live, the way they practice exercises ?

The food is of course very specific : a lot of vegetables (some of them only exist in this part of the world), fresh products (fruits, fish), low fat meals…

There is also some rituals, a tradition about food. Is it still true today for the new generation of Okinawa ? What about sports ?

Even the elderly practice at least one hour of exercises every day, a lot of people practice martial arts daily or weekly (Karate was born in Okinawa).

Maybe the solution is also related to the relationship with others. The sociallife is very developed, specially for the elsdest.

There is no word in this Japanese dialect for  “retirement”, even if you’re 85 years old, you can continue to work if you want to.

Finally, maybe it’s also the geographic situation of the island, the climate (verymild) and thesea…This story is about the discovery of another face of Japan.

retour
counter

Okinawa !

<
Près de Cap Hedo, au nord de l’île principale. Une tombe, légèrement en retrait de la plage
Naha, « capitale » d’Okinawa.  Sur scène, un groupe de musiciens « Sanshin Tomonokai ».
Ile de Kudaka. Cérémonie du nouvel an lunaire.
Ile de Kudaka. Cérémonie du nouvel an lunaire.
A l’exception de quelques hameaux en bord de mer, la partie nord de l’île d’Okinawa est restée extrêmement sauvage.
Itoman (grand port du sud ouest de l’île principale). Un couple se recueille dans le temple (en plein air) de Hakugindo, dédié à la déesse de la mer.
Filets de pêche sur le port. Ile de Tokashiki, à une heure de ferry de la côte ouest de l’île principale.
Route 331, au nord de l’île principale. Sous une pluie battante, un homme abrité d’un parasol est posté au bord de la route pour faire la circulation à la sortie d’un chantier
Touristes américains au Cap Zampa, côte ouest de l’île.
Panneau « US Army Go Out ! » posé à l’entrée d’une zone de manœuvre de l’armée américaine, vers Higashi, côte nord est de l’île principale.
Mémorial d’Okinawa pour la Paix, dans la commune d’Itoman, côte sud-ouest de l’île principale.
Presqu’île de Shiozaki, près du port d’Itoman, côte sud-ouest de l’île principale. Partie de baseball du championnat des plus de 40 ans.
Surfer quittant la digue. Jetée de Sunabe, ville de Chatan, près de l’ »American village », côte ouest de l’île principale.
Culture d’algues Aoza sur la côte est de l’île principale.
Village d’Ogimi. Nord ouest de l’île principale. Madame Miyako Nobuko, 82 ans dans son jardin potager.
Dans une plantation de canne à sucre, près du village de Yomitan, côte ouest de l’île principale. Monsieur Nishihara, 74 ans, enlève les feuilles pour faire sécher les cannes.
Pêcheurs sous la pluie, en contrebas de la route 331, côte nord de l’île principale.
Naha, « capitale » de l’île d’Okinawa. Une vieille femme déballe ses produits pour les vendre sur le vieux marché de la ville.
Village d’Ogimi. Nord ouest de l’île principale. Madame et monsieur Yanashiro, âgés respectivement de 88 et 93 ans.
Village d’Ogimi. Nord ouest de l’île principale. Madame Anna Shingo (assise, au centre de l’image) est née en mai 1910 et va fêter ses 100 ans cette année. Elle vit seule chez elle. Des voisins lui rendent visite tous les jours.
Au bord de la route, côte nord-est de l’île principale. Un panneau de signalisation représentant un couple de personnes âgées : « Silver Zone. Protégeons nos personnes âgées ».
Hameau de Gesashi, commune de Higashi. Devant la coopérative du village.
Naha, « capitale » d’Okinawa. 34 ème édition du Festival du Centre culturel. En coulisses, un groupe de danse « Hanazumikai » se prépare avant de passer sur scène.
Naha. Au Kyudokan, le dojo de Minoru Higa Sensei, 10ème Dan de Karaté. Ce petit homme d’un mètre soixante et de 68 ans est l’un des maîtres les plus respectés dans sa discipline
Naha, KenritsuBudokan (gymnase de la préfecture). Keikyo Tanahara Sensei, 8 ème dan de Kendo, 83 ans, natif de l’île de Miyako (au sud-ouest de l’île principale) entraine ce soir là des élèves 6ème dan pendant près d’une heure trente sans la moindre pause
Ile de Tokashiki, à une heure de ferry de la côte ouest de l’île principale.
Aquarium d’Okinawa Churaumi. Pointe nord ouest de l’île. Cet aquarium est le deuxième plus grand au monde, on peut observer derrière cette vitre gigantesque la faune sous-marine du « courant noir » qui passe au large de l’île d’Okinawa
Bancs recouverts par la végétation. Ile de Tokashiki, à une heure de ferry de la côte ouest de l’île principale.
A Nago (seconde ville de l’île d’Okinawa). Dans le bar « Kui No Hana », sorte d’établissement de karaoké pour okinawaïens. Pour danser au son du Sanshin sur des chansons populaires. Parmi celles-ci notre préférée : « Bye Bye Okinawa… »
caption
>