French and muslims

French and Muslims

The issue of french muslims got into a media constant since the last 80’s. The representation of the muslim “foreing” has often been achieved in caricature: drawings of fanatical veiled women, prayering observants looked from behind, crowd shouting  “Allah Akbar!”.
In addition to this kind of images, there have been others, exotic ones acquired from orientalist tradition: relaxing men smoking narguilé, submerged women in  a hammam mist. Between these two kind of images  less space has been dedicated to the more intimate Islam lived in the thousands french- muslim citizens privacy.
France Keyser narrates live the personal experience of these french citizens: medical doctors, merchants, executives, politicians, athletes, associations managers.. all those for whom faith and religious doctrine represent not just theirs native countries traditions, but rather their french citizens status vital expressions.
An unpublished documentation in a vibrant context that tends to unload his own anguishes and uncertainties on the french identity future.

Vincent Geisser

 

NOUS SOMMES FRANÇAIS ET MUSULMANS

Depuis la fin des années 1980, le thème de l’islam hexagonal est devenu l’un des marronniers fétiches de la presse française où les représentations de l’Autre musulman se réduisent le plus souvent à du « prêt-à-clicher islamique », à la limite de la caricature : images de femmes voilées fanatisées, d’hommes barbus au regard menaçant, de croyants en prière pris de dos, de foules vociférantes au cri d’Allah Akbar ! (Dieu est grand), d’apprentis jihadistes en partance pour l’Irak ou l’Afghanistan, etc. À côté de ces images de peur se déploie parfois une touche exotique héritée de la tradition orientaliste : hommes paisibles fumant leur narguilé sur la terrasse ombragée d’un café maure, femmes musulmanes se délectant dans les vapeurs d’un hammam, voyageur occidental se délassant sur le divan d’un salon de thé oriental… Il faut reconnaître qu’entre ces deux images fortement contrastées (le sensationnalisme angoissant et l’exotisme apaisant) qui constituent la trame imaginaire de notre rapport à cet Autre musulman, il n’existe que peu de place pour la représentation de l’islam vécu anonymement par des milliers de citoyens ordinaires qui entendent concilier leur francité et leur islamité de manière harmonieuse. C’est précisément le défi photographique qu’a voulu relever France Keyser : sortir du prêt-à-clicher islamique pour saisir sur le vif ces Français comme les autres (médecins, commerçants, fonctionnaires, élus, sportifs, responsables associatifs…), dont la foi et la pratique religieuses sont moins vécues comme des traditions importées de là-bas que comme des expressions vivantes de leur citoyenneté ici. Or, le défi n’était pas gagné d’avance. Les traumatismes post-11 septembre ont favorisé la montée d’un climat de méfiance de part et d’autre : tentation voyeuriste d’un côté, repli protecteur de l’autre, le « juste cadrage » n’était pas facile à trouver. Il a fallu près de quatre ans de patience et de maîtrise de l’art de la négociation à France Keyser pour approcher et gagner la confiance de ses photographiés, parvenant à les convaincre que son projet n’était pas la énième édition d’un reportage sensationnaliste sur les dessous de l’islam de France mais bien une représentation originale d’une islamité française apaisée que personne ne montre jamais. On parvient ainsi à un résultat étonnant qui n’a que peu de précédent dans la longue histoire des représentations de l’islam de France : des images extraordinaires de citoyens français et musulmans ordinaires ! De ce point de vue, l’ouvrage photos de France Keyser réussit l’exploit de faire de la vie quotidienne de musulmans de l’Hexagone un documentaire inédit dans un contexte fortement passionnel, où l’on tend à faire de l’islam l’exutoire de toutes nos angoisses et interrogations sur le devenir de l’identité française.

Vincent Geisser

retour
counter

French and muslims

<
"French and muslims". Pierrefitte, December 3, 2007
Citoyens d'abord « Ce que l’on vit aujourd’hui n’est pas la même chose que ce que vivaient les noirs américains dans les années 60, mais il y a beaucoup de similitudes. Medine, Rappeur.
Islam privé, Islam public Sur les 1650 lieux de culte que comptent la France, 22 ont une superficie supérieure à 2000m2 et seulement deux, la Grande Mosquée de Paris et celle d'Evry-Courcouronnes, atteignent les 7000m2. Docks des Suds, Marseille, 10/2008
a carrière et la prière Myriam est étudiante en 5ème année de médecine..Elle est en stage d'ophtamologie à l'hôpital Necker. Paris, le 3 décembre 2007 France Keyser
La carrière et la prière Houssame et Anne Dahhan habitent avec leur 4 enfants à Louerre, un village en Anjou. Ils sont architectes. Louerre, le 8 décembre 2007
Citoyens d'abord Khader Boufercha est éducateur spécialisé à la mission locale de Paca. Il vit à Marseille et s'est engagé en politique lors des élections municipales de 2008. le jour de l'Aïd el-Fitr, lors de la prière collective aux docks à Marseille.
u-delà des fantasmes : Femmes, féminité, féminisme « Il y autant de façon de porter le foulard que les jeunes femmes qui s’en couvrent », aime à répéter la sociologue Dounia Bouzar. « C’est toute l’ambiguité de la démarche, souligne la chercheuse.
Citoyens d'abord Tounes prie dans son bureau d'élue. Mairie de Roubaix, le 6 Mars 2008
Citoyens d'abord Abel Djerari a été adjoint au maire des 11ème et 12ème arrondissements de Marseille de 2001 à 2007. La forte présence de Français d’origine étrangère sur sa liste a valu à sa démarche d'être taxée de communautariste.
Mon intime conversion
rères d'armes : Musulmans au garde à vous Bureau de Mme Houha.Messaouda Houha, 47 ans, est la seule femme aumônier dans les armées. .Hôpital militaire de Bron, Lyon, le 22 octobre 2009.
Frères d'armes : Musulmans au garde à vous Dans la minuscule salle de prière de Balard, l'aumônier Hadj Khababa célèbre l'office avec les hommes et les femmes. Ce jour-là d'octobre 2009, seules des jeunes femmes y ont assisté.
Citoyens d'abord Morad et Bouchra Elgouille regardent le résultat de l'élection présidentielle. Ils habitent avec leurs 3 enfants dans le quartier des Caillols à Marseille. 6 Mai 2007, 2ème tour de l'élection présidentielle.
Islam privé, Islam public Choix de l'agneau pour l'Aid El kébir. Abattoir Azoug, Les Pennes-Mirabeau, le 31 décembre 2006.
Jour de L’aid el Kebir 30 décembre 2006. L’abbatoir de Mustafa Slimani, dans les quartiers nords à Marseille est un des plus modernes de France. Les mesures imposées par les lois sur l'hygiène en France et en Europe sont ici totalement respectées.
Islam privé, Islam public L'abbatoir de Mustafa Slimani, dans les quartiers nords à Marseille est un des plus modernes de France. Les mesures imposées par les lois sur l'hygiène en France et en Europe sont ici totalement respectées.
 Islam privé, Islam public "Parmi les pèlerins, de plus en plus de jeunes Français musulmans et de convertis, issus de classes sociales moyennes et supérieures, côtoient désormais le public traditionnel des retraités, représentants de la 1ère génération.
Islam privé, Islam public Retour du grand pèlerinage en Arabie Saoudite à l'aéroport de Marignane, le 2 janvier 2008
caption
>